Au bout du suspense, la Belgique s’empare de la Coupe des nations du Sotheby’s International Realty CSIO Deauville

Cet après-midi, le Sotheby’s International Realty CSIO Deauville organisé par GRANDPRIX Events Pôle International du cheval Longines de Deauville a accueilli l’une des deux demi-finales de la Longines EEF Series, le circuit des Coupes des nations de la Fédération équestre européenne, dans laquelle dix nations étaient engagées. Au terme d’un barrage entre l’Espagne, l’Irlande et la Belgique, Wilm Vermeir a offert la victoire à l’escouade belge dans cette épreuve par équipes. Avec un total de seize points, le collectif français a terminé à la septième place.

L’épreuve phare du Sotheby’s International Realty CSIO Deauville, la demi-finale de la série de Coupe des nations Longines lancée par la Fédération équestre européenne (EEF), a conclu la deuxième journée de compétition dans la cité balnéaire. Jusqu’au bout, la tension était à son comble, et au bout du suspense, les Belges ont ravi la victoire. Décidemment, l’Hexagone semble être le berceau des victoires belges en Coupe des nations cette saison. En effet, les Diables rouges s’étaient déjà imposés à l’occasion de l’Officiel de France à La Baule le mois dernier. Au terme d’un barrage départageant les nations pénalisées de quatre points et face à l’Espagnol Eduardo Alvarez Aznar et l’Irlandais Kevin Gallagher, Wilm Vermeir a tiré son épingle du jeu aux rênes de Joyride S (BWP, Toulon x Pachat II). “Nous avons décrété en équipe que Wilm Vermeir et Joyride S repartiraient sur l’ultime acte puisqu’il s’agit du couple le plus rapide de l’équipe”, a déclaré Fabienne Daigneux-Lange, la sélectionneuse de l’équipe. Dernier à s’élancer, le duo, qui participait là à sa première Coupe des nations, a réalisé un magnifique triple sans-faute en 41”65. “Mon cheval a magnifiquement bien sauté aujourd’hui”, a ajouté Wilm Vermeir, dont le coéquipier Koen Vereecke a également réalisé un double sans-faute avec Lector VD Bisschop (BWP, Bamako de Muze x For Pleasure). Sans-faute en première manche, Francois Jr Mathy et Uno de la Roque (SF, Numero Uno x Kannan) ont écopé de quatre points dans la seconde. En selle sur Sea Coast Donna (Z, Diamant de Semilly x C Indoctro), Gudrun Patteet a quant à elle connu un peu moins de succès aujourd’hui, concédant huit points de pénalité à deux reprises. “Cette Coupe des nations a généré beaucoup de suspense. Les trois nations étaient au coude à coude à l’issue du deuxième tour. Nous l’avons vécu comme un super événement”, a déclaré Francois Jr Mathy.
Premier à repartir sur l’ultime acte, Eduardo Alvarez Aznar et Full Option van’t Zand (sBs, Flaminco K x Lord Z) ont signé le premier triple sans-faute en 42”46, qui a finalement permis à l’Espagne, bien aidée par le double clear de Manuel Fernandez Saro sur Jarlin de Torres (Jarnac x Calvaro), de monter sur la deuxième marche du podium. Pénalisés de quatre points sur le premier obstacle du barrage, Kevin Gallagher et Ballypatrick Flamenco (ISH, Je T’aime Flamenco x Cruising) n’ont donc pas permis à l’Irlande de prendre une meilleure place que la troisième.

© Cécile Sablayrolles

Une équipe de France malchanceuse

Pénalisée de seize points, la France se range au septième rang. Premier à s’élancer en première manche pour les Tricolores, Cédric Hurel a fauté sur le vertical numéro quatre aux couleurs de la Longines EEF Series aux rênes de son bondissant Fantasio Floreval (Z, Florian de la Vie x Clinton), où Juliette Faligot a également failli avec sa fidèle Arqana de Riverland (SF, Cornet Obolensky x Diamant de Semilly). Maëlle Martin et Bise des Bardellieres (SF, Lamm de Fetan x Persan II) auront fait trembler les spectateurs jusqu’à la fin mais ont malheureusement écopé de quatre points de pénalité sur l’ultime obstacle. Derniers à s’élancer pour l’équipe, Nicolas Delmotte et la jeune Dallas Vegas Batilly (SF, Cap Kennedy x L’Arc de Triomphe), qui faisait ses débuts en Coupe des nations, ont réalisé un sans-faute permettant à la France d’en rester à huit points.
La seconde manche n’a pas plus souri aux quatre mousquetaires tricolores. Seul Cédric Hurel et son bai de douze ans ont réalisé un sans-faute, alors que Nicolas Delmotte et Maelle Martin ont tous deux été pénalisés de quatre points. Juliette Faligot et sa fidèle grise ont, elle, concédé cette fois huit points de pénalité sur les deux premiers obstacles du triple, placé en numéro onze par le chef de piste girondin, Yann Royant.
“Cette Coupe des nations ne s’est pas très bien déroulée pour l’équipe aujourd’hui. Nous avons fait des fautes que nous aurions pu éviter. À deux reprises le même vertical a été renversé sur le premier tour et Maelle Martin a été pénalisée de quatre points sur le dernier lors des deux tours. Nous éviterons ces fautes par la suite. C’est le but de ce circuit qui est pour moi incroyable. Nous avons fait concourir vingt nouveaux couples cette année, ce qui est formidable”, a déclaré Édouard Couperie, le sélectionneur de l’équipe de France, qui n’est donc pas qualifiée pour la finale du circuit. “Aujourd’hui, nous avons manqué de réussite mais il faut réussir à tirer des leçons de cet échec pour revenir plus forts”, a ajouté Maelle Martin. 

Les résultats complets

Toutes les épreuves du Sotheby’s International Realty CSIO Deauville sont retransmises en direct et en exclusivité sur GRANDPRIX.tv

Propos recueillis par Emélie Berenger pour grandinfos.com